Covoiturage : les précautions à prendre en matière d’assurance

Un mode de transport qui gagne de plus en plus de popularité auprès de nombreuses personnes, le covoiturage est une solution pour se déplacer. Le principe est simple : il s’agit de partager un trajet entre des personnes qui se connaissent ou via des sites spécialisés. Actuellement, il n’existe pas encore d’assurance spécialisée sur le covoiturage. Néanmoins, avec le nombre croissant de sites qui proposent ce genre de prestation, vous devrez savoir les précautions à prendre en termes d’assurance.

Le covoiturage : une solution souple du transport

Si vous partagez le même trajet, pourquoi ne pas aussi partager le même moyen de transport. Cela pourrait vous faire beaucoup d’économie, car vous pourrez répartir également les frais de transport. Toutefois, la loi stipule que tout bénéfice réalisé durant le covoiturage doit être déclaré et imposé selon le régime fiscal en vigueur. Cela s’explique par le nombre croissant de sites qui proposent un covoiturage qui demande des frais supérieurs aux dépenses exactes. Dans ce cas, ça sort complètement du partage de trajet entre amis et familles. Avec ce nouveau système, il est conseillé de suivre quelques précautions pour éviter toute forme d’arnaque et surtout d’accident éventuel.

Les précautions à prendre en matière d’assurance

Il n’y a pas d’assurance spéciale pour le covoiturage. Vous pourrez utiliser l’assurance auto classique sans aucun problème. Toutefois, vous devrez déclarer chez votre assureur si vous faites du covoiturage. En effet, vous et vos passagers bénéficient des garanties de la part de la responsabilité civile. Cependant, pour éviter tout problème, conducteurs et passagers doivent prendre chacun leurs responsabilités en suivant quelques précautions. Le conducteur doit vérifier si les garanties de l’assurance couvrent tout le trajet qu’il s’apprête à emprunter. Du côté du passager, il faut surtout vérifier si le conducteur n’a pas de point malus trop élevé. En effet, cela peut augmenter le risque d’accident. Il est aussi conseillé aux passagers d’avoir une assurance à responsabilité civile qui pourrait les indemniser en cas d’accident.

Que faire en cas d’incident sur le trajet ?

Sur le trajet, la responsabilité revient au conducteur en cas d’incident. L’assurance auto classique permet d’obtenir une indemnisation pour lui, mais également pour les passagers. Il faut simplement s’assurer que les garanties sur la responsabilité civile sont disponibles. Cela concerne seulement les accidents de la route qui peuvent survenir. Pour les autres incidents comme le retard ou des bagages endommagés, il faut se conformer au contrat signé par les protagonistes. Donc, tout ce qui ne se trouve pas dans le contrat ne peut pas être recouru devant la justice.

Qu’est-ce que le covoiturage ?